Accueil A la une Journée Internationale des Forêts : Vers des villes plus vertes et plus saines

Journée Internationale des Forêts : Vers des villes plus vertes et plus saines

6 min de lecture
0
1
393

« Le fait d’investir dans les espaces verts, rend les villes des lieux de vie plus durables, résilient, sains, équitables et agréables. » FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture).

A l’occasion de la Journée Internationale des Forêts (Le 21 Mars) , la FAO appelle à investir dans les forêts urbaines pour lutter contre le changement climatique et la pollution.

Qu’est ce que la Journée Internationale des Forêts ?

Cette fête est initiée par J.Sterling Morton, secrétaire de l’agriculture aux Etats Unis et Robert Furnas qui a décidé de planter des arbres à Nebraska City.

Depuis 2013, le 21 mars est proclamé Journée Internationale des Forêts. Cette fête a pour objectif de mettre une focalisation sur tous les types de forêts et d’arbres en général en invitant les gens à planter et entretenir des arbres. Aujourd’hui, c’est une occasion pour célébrer l’arrivée du printemps et de la nature.

Parc National de El FEIJA, photo de wikiwand

Une forêt : C’est l’écosystème le plus riche

Elle abrite plusieurs espèces d’animaux, des plantes et des insectes, donc elle représente une diversité biologique végétale et animale très riche. Dans le monde les forêts couvrent un tiers de la planète et en Tunisie elles couvrent environ 5,7 millions d’hectares.

Parc National El Feija, photo de marhaba.tn

Les forêts en Tunisie !

Les forêts ont plusieurs avantages écologiques, économiques, sociaux et sanitaires. Elle contribue d’une façon directe ou indirecte à la création d’emploi et à la production de trois matières : le bois, le liège et l’alfa. Mais malheureusement, les forêts sont toujours menacées par les incendies, la dégradation à cause de l’élevage extensif et la déforestation.

En 2017, et en total, 98 incendies ont ravagé 439 hectares des forêts à Jendouba, Béjà, Kef, Zaghouane, Bizerte, Kairouan, Nabeul et Siliana.

Pour cette année, l’appel à planter des arbres dans les villes a pour objectif de lutter contre le réchauffement climatique, en fixant le CO2, l’un des gaz à effet de serre et de rafraîchir l’air. En effet, ils représentent d’une part des filtres de l’aire qui éliminent les polluants nocifs et les petites particules. D’autre part, ils diminuent la pollution sonore qui provient des zones industrielles. Ils ont un autre rôle dans la protection des bassins versants et dans la diminution des inondations car les arbres stockent l’eau dans le sol et dans leurs parties aériennes.

Parc National El Feija
Parc National El Feija, photo de wikimedia commons

«La forêt représente un immense ressource de biodiversité au service humanité. Les forêts et les arbres nous soutiennent et nous protègent, fournissant de l’air et de l’eau propres, sauvegardant la biodiversité et agissant comme tampon contre le changement climatique. Pour de nombreuses personnes elles offrent aussi des aliments, un abri et des emplois. C’est à nous de soutenir et de protéger à notre tour nos forêts notre avenir est en jeu.», Ajoute Helter Mutela, le représentant résident  de la FAO au Gabon.

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Maryem Boudaya
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore plus

Réussir une déco bio et naturelle : astuces et mode d’emploi !

Mais qu’est-ce qu’une déco bio ? Pourquoi parler de naturel ? Vous vous posez certainement…