Accueil Carousel Herbicides maison : On a tous ces produits dans nos cuisines !

Herbicides maison : On a tous ces produits dans nos cuisines !

7 min de lecture
0
1
667

Si l’on manque un peu d’attention, les mauvaises herbes envahissent sans crier gare nos jardins. Souvent, nos efforts pour les arracher finissent par l’échec…et elles reviennent !
Bien évidemment, plusieurs façons de lutte existent y compris la lutte chimique ! Cette dernière est la méthode la plus facile pour se débarrasser des herbes, certes, mais elle reste la plus nocive. D’autres alternatives peuvent remplacer les produits chimiques en jouant un rôle important dans l’élimination de ces mauvaises herbes gênantes. C’est dans cette démarche, une liste d’herbicides maison, qui existait sans doute dans nos cuisines, moins chère et tout aussi puissante que nous l’avons dénichée pour vous !
Comment venir à bout de ces herbes sans endommager la terre ?

Le désherbage manuel est -il- la bonne alternative?
Le désherbage manuel est -il- la bonne alternative? , photo de Natural news

De l’eau bouillante

L’utilisation de l’eau bouillante est la méthode efficace pour tuer les mauvaises herbes dans les endroits tel que les fissure de trottoirs ou dans une surface sur laquelle vous désirez planter de nouveau. Ce traitement  ne laisse aucun résidu ni effet nocif de longue durée.

Le sel « Chlorure de sodium »

Appliquer le sel de table dilué dans l’eau sur les mauvaises herbes est une méthode efficace mais qui peut endommager le sol. C’est pour cette raison qu’il faut éviter de le tremper pour bien garantir de bon résultat. Il suffit de dissoudre 1 part de sel pour 8 parts d’eau chaude en ajoutant une petite quantité de savon à vaisselle liquide. Versez le tout dans un vaporisateur et appliquez le mélange sur les feuilles tout en le gardant loin des rebords de ciments. Notez bien que le savon à vaisselle liquide sert pour aider le mélange à adhérer à la surface des feuilles.

Le vinaigre blanc à faible teneur en acide acétique !

Le vinaigre blanc qu’on utilise est de l’acide acétique à 5% qui semble assez fort pour la plupart des mauvaises herbes! En le pulvérisant sur les feuilles, essayez de minimiser l’excédent sur le sol, les feuilles des plantes à proximité. C’est un traitement efficace sur les feuilles et non pas sur les racines! En effet ça va entraîner l’épuisement des réserves d’énergie des herbes et finira par l’éliminer. Vaporisez 2 parts d’eau avec 1/2 part de vinaigre et un peu de liquide à vaisselle.

Une recette à ne pas manquer !

Vous pouvez mélanger les trois ingrédients mentionnés ci dessus pour obtenir une solution d’herbicide à forte efficacité : 1 kg de sel à dissoudre dans deux litres d’eau bouillante et puis y ajoutez 3 litres de vinaigre blanc et appliquez le tout en le vaporisant !

L’eau de cuisson de pomme de terre, de riz et des pâtes alimentaires

On utilise l’eau de cuisson de pomme de terre, de riz et de pâtes additionné d’un peu de savon liquide. Ce traitement a un effet sur les herbes en bouchant leurs pores sous l’action de l’amidon.

L’huile de colza

100% naturel et écologique, pulvérisez l’huile de colza sur les feuilles des herbes indésirables. En l’appliquant, le sève ne peut plus circuler dans les feuilles ce qui provoque l’épuisement des racines et leur mort. Une nouvelle pousse est très probable, mais elle peut être combattue par une deuxième vaporisation.

Quand pulvérisez l’herbicide ?

Notre herbicide maison ne s’agit pas d’un herbicide chimique ! Donc pour garantir son efficacité, évitez de le pulvériser à temps pluvieux !

A votre tour ! Est ce que ce désherbant maison a marché pour vous ? Partagez avec nous vos expériences en photos sur notre page Facebook!

 

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Maryem Boudaya
Charger plus dans Carousel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Encore plus

Transformer votre maison : 7 objets à recycler pour une déco unique !

Il est bien évident que chacun possède chez soi un tas de vieux objets qu’on veut s’en déb…