Accueil Actualité et tendances Sondoss Chaïbi : L’univers de l’illustration comme vous ne l’avez jamais connu ! Instant découverte

Sondoss Chaïbi : L’univers de l’illustration comme vous ne l’avez jamais connu ! Instant découverte

10 min de lecture
0
0
107

C’est dans un monde onirique tout aussi féerique que nous vous invitons aujourd’hui : celui d’une artiste aux multiples talents qui n’a pas cessé de nous impressionner. Le portrait de ce mois est celui de Sondoss Chaïbi, une artiste aussi douce que l’univers qu’elle transmet à travers ses illustrations. Elle se livre pour nous dans une interview-portrait qui vous permettra de mieux la connaître.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Sondos El Chaïbi, je suis illustratrice et peintre tunisienne, maman et je vis en France .J’ai publié une trentaine de livres avec plusieurs maisons d’édition au Liban, en Egypte, au Qatar, à Dubaï et Abu Dubaï et prochainement à Tunis.

Cette passion pour l’illustration, a-t-elle une source, une origine, une inspiration ?

Je ne sais pas si je peux parler d’une seule origine. J’ai fait plusieurs métiers en rapport avec l’art : j’avais ma propre marque de vêtements ensuite je me suis consacrée à la confection de bijoux mais lorsque je suis devenue maman j’ai eu un coup de foudre pour les livres d’enfants et l’illustration. J’ai commencé avec un premier essai qui a eu beaucoup de succès et les travaux ont suivi. Plusieurs maisons d’édition m’ont contactée et l’histoire continue jusqu’à maintenant. Je pense que le déclic était le contact avec le monde de l’enfance et sa fantaisie.

Comment définissez-vous l’art de l’illustration ?

Si j’avais à le définir je dirais que pour moi une illustration réussie est celle qui permet à l’enfant de rêver, de rêvasser, de donner libre cours à son imagination. L’illustration est un condensé de significations qui a pour but de déclencher quelque chose : une idée, une inspiration ou une évasion !

Votre univers est à la fois ludique et mystérieux. Où puisez-vous votre inspiration ?

Ma première source d’inspiration est la nature. La végétation m’inspire énormément par exemple même si j’ai tendance à créer et dessiner des fleurs parfois imaginaires qui sont le fruit d’une fantaisie. Je m’inspire aussi énormément de tout ce qui traditionnel. Ce n’est pas flagrant mais quand on regarde de près, plusieurs détails proviennent de l’architecture tunisienne. Le patrimoine tunisien me tient à cœur et je tiens à l’insérer dans mes illustrations. Il y a aussi l’inspiration chimiste que je détiens de mon père, on retrouve par exemple des fioles, des livres et plusieurs autres objets de cet univers dans mes travaux.

Mes inspirations sont multiples mais je tiens à vendre du rêve à travers mes illustrations, je tiens à ce qu’elles soient un espace d’évasion et de décryptage émotionnel.

En plus de l’illustration, vous êtes aussi artiste peintre. Quels talents et quelle qualité requiert chaque discipline et quelle est la différence entre une illustration et une peinture ?

Personnellement je me sens autant peintre qu’illustratrice mais je dirais que la différence entre les deux est la marge de liberté. En illustration, je dois suivre le texte principalement alors qu’en peinture tout immerge spontanément. En peinture, je fais de l’abstrait revisité. Je m’amuse à adopter un style qui m’est propre. Les deux disciplines requièrent de la passion mais je dirais que l’illustration est peut-être un peu plus codée et demande à ce que l’artiste soit à la fois créatif et avisé des moindres détails du texte qu’il illustre.

Personnellement je me sens autant peintre qu’illustratrice mais je dirais que la différence entre les deux est la marge de liberté. En illustration, je dois suivre le texte principalement alors qu’en peinture tout immerge spontanément. En peinture, je fais de l’abstrait revisité. Je m’amuse à adopter un style qui m’est propre. Les deux disciplines requièrent de la passion mais je dirais que l’illustration est peut-être un peu plus codée et demande à ce que l’artiste soit à la fois créatif et avisé des moindres détails du texte qu’il illustre.

Personnellement je me sens autant peintre qu’illustratrice mais je dirais que la différence entre les deux est la marge de liberté. En illustration, je dois suivre le texte principalement alors qu’en peinture tout immerge spontanément. En peinture, je fais de l’abstrait revisité. Je m’amuse à adopter un style qui m’est propre. Les deux disciplines requièrent de la passion mais je dirais que l’illustration est peut-être un peu plus codée et demande à ce que l’artiste soit à la fois créatif et avisé des moindres détails du texte qu’il illustre.

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans l’univers de l’illustration ?

Le dessin a été mon échappatoire depuis mon plus jeune âge. Toutes les étapes d’une illustration me passionnent : L’achat de crayons, comme l’observation de dessins ou encore la rencontre avec les enfants dans les salons ou les foires. L’émerveillement dans leur yeux lorsque je leur parle de mon métier me fait énormément plaisir ! C’est un exercice fabuleux qui transmet beaucoup d’espoir.

Quel est votre rêve le plus fou ?

Mon rêve serait de faire mes propres histoires que j’illustrerais moi-même. Le message y serait philosophique. Je rêverais d’avoir des histoires à la manière d’Abdelaziz el Aroui que j’aime beaucoup d’ailleurs et qui a marqué mon enfance. La morale derrière chaque histoire est très importante pour l’enfant.

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Wafa Triki
Charger plus dans Actualité et tendances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Encore plus

Les adresses incontournables pour une table de fête tunisienne et tendance

Les fêtes approchent à grands pas et nous commençons déjà à réfléchir sur le thème et les …