Accueil A la une Palm Lab : Le 1er atelier de réflexion et concentration pour la valorisation de la corbeille de Nefta

Palm Lab : Le 1er atelier de réflexion et concentration pour la valorisation de la corbeille de Nefta

12 min de lecture
0
1
248

Palm Lab est une association pluridisciplinaire dont le but est de rechercher de nouvelles applications pour le palmier dans différents secteurs : architecture, mobilier, objets quotidiens, des articles décoratifs, culinaire, soin…
A partir de Palm Lab, un atelier laboratoire de réflexion est initié par Matali Crasset, Patrick Elouarghir et Philippe Chapelet, des entrepreneures sociaux, dès la création de leur éco-lodge Dar Hi.

Dar Hi, Vue panoramique sur la corbeille de Nefta
Dar Hi, Vue panoramique sur la corbeille de Nefta, photo de Maryem Boudaya

Cet atelier est dédié à la corbeille de Nefta (Tozeur) en Tunisie. Il fait partie de la philosophie de l’hôtel Dar ’Hi. En effet c’est un projet intégré dans une démarche de tourisme responsable dont l’écologie et le développement durable sont au cœur des principes fondateurs de Dar ‘Hi. Ce projet conçu autour l’exploitation du palmier est une collaboration avec les habitants de Nefta pour promouvoir l’économie et l’écologie de cette région.

Dar’Hi ! Cœur de Nefta et base d’action du Palm Lab

L’équipe Eco-Lodge de Dar’Hi s’engage dans une démarche bien précise qui repose sur la préservation de l‘oasis. Par ailleurs, l’hôtel a été conçu comme une base d’action du Palm Lab. Pendant notre visite à Dar ‘Hi, on a remarqué qu’une grande partie de l’aménagement de l’hôtel est en produit local (en palmier, bois…) … ainsi que les menus et les objets quotidiens (les tapis et les couvertures…). En outre, une démarche économique a été installée qui met en question le produit local et les artisans de Nefta. Ceci a créé notamment une dynamique dans la région : Une collection de design (Des tapis, des sacs tapis plage, des tabourets …) proposés par Matali Crasset ont été réalisés par des artisans Neftiens. Ces pièces uniques et labellisées made in Tunisia, sont vendues à l’étranger. Cette initiative ne peut qu’honorer la Tunisie et l’artisanat tunisien.

Par conséquence, Dar’Hi est un lieu pilote qui offre ses services pour créer un espace spécifique à Palm Lab. C’est le seul lieu principal pour mener des recherches, des travaux et des ateliers qui s’engagent dans la démarche de développement durable de l’oasis. Partant de ce fait, Dar’Hi est le cœur du Palm Lab !

Dar Hi , coeur de la corbeille de Nefta
Dar Hi , coeur de la corbeille de Nefta, photo de Maryem Boudaya

Atelier de réflexion et concentration pour la valorisation de la Corbeille de Nefta

Dar’Hi ouvre ces portes cette fois aussi pour accueillir une équipe d’acteurs-experts pour un atelier de réflexion. L’objectif de cet atelier est d’élaborer un plan d’action d’un programme pour la valorisation de la corbeille.

Ces acteurs venant de différentes régions et de divers domaines : agronomie (permaculture), artisanat, design, culture, arts… ont été chaleureusement accueillis par l’équipe eco-lodge.

Cet atelier de réflexion s’est déroulé de 6 à 8 Novembre 2017 à Dar’Hi pour travailler sur quatre thématiques :

– Design permacole : comment transformer Dar’Hi en éco-lodge permacole et utiliser la permaculture pour restaurer l’oasis de Nefta ? Pistes de réflexion pour créer une cabane polyvalente pour faire rayonner la permaculture dans les oasis de Tunisie et du monde.

– Arts et tradition : comment organiser une chaine de production éthique pour les artisans et artisanes de Nefta afin de répondre aux commandes en quantité, qualité, délais ? Café Ferdaous, porte d’entrée de la culture et des arts à Nefta.

– Eco-marketing : Tourisme solidaire et écologique, création de chaines de valeurs éthiques et biologiques, comment connecter Nefta au monde ? Nefta future Marrakech d’Afrique du nord ?

– Gestion des déchets – Recyclage : les déchets qui envahissent la corbeille est la source principale de la dévalorisation de la région ! installation des poubelles et des composteurs !

La première journée a bien commencé avec un briefing sur l’atelier, les thématiques et sur le programme détaillé. Par la suite, une visite sur terrain a été menée. L’objectif de cette visite est de faire un état des lieux : découvrir la corbeille, dégager les problèmes qui la menaçaient, observer les parcelles, identifier les cultures qui existent, parler avec les agriculteurs…

Deux tables rondes ont été organisées sur deux jours. Elles ont réuni les acteurs-experts et d’autres acteurs de CRDA Nefta pour se discuter et dégager un plan d’action. Pour chaque thème abordé, un débat a été mené. Plus particulièrement, les participants ont eu à se pencher sur les problèmes qui accablent la dynamique de la corbeille notamment en matière de permaculture (agriculture), énergie renouvelable (eau chaude et énergie solaire), gestion des déchets (campagne de nettoyage et compostage), arts et artisanat (activités artistiques, broderie et menuiserie). Cette étude de cas a facilité l’élaboration de métadonnée permettant de faire un plan d’action. En guise de travail pratique, une base de données a été placée par Patrick El Ouarghi ressemblant les intervenants qui s’engagent pour ce projet pilote : « une ribambelle de spécialistes qui pourraient aider, apporter les pierres à l’édifice et de se nouer à ça » ajoute-t-il.

Sur la base des propositions présentées par l’équipe fondatrice, des compléments ont été apportés par tous les participants et que le travail commence ! Dans ce cadre, d’autres ateliers de travail ont été programmé, en proposant un coordinateur de projet.

La réunion de clôture a met l’accent sur les objectifs qui ont été assignés à cet atelier et sur le programme entier tout en privilégiant les actions prioritaires et urgentes. « C’est un projet collectif participatif sociétale qui peut intéresser au-delà de Nefta et qui doit inspirer plusieurs personnes », a dit Patrick El Ouarghi.

Cet atelier est un projet qui découle de l’association Palm Lab à vocations multiples. Il décide de protéger la corbeille et   « mettre en avant la valorisation, la réflexion de la corbeille de Nefta : c’est un constat parfois sévère, parfois optimiste » affirme Philippe Chapelet.

Palm Lab : Le premier atelier de réflexion et concentration pour la valorisation de la corbeille de Nefta de 6 à 8…

Publié par Tunideco.net sur mardi 14 novembre 2017

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Maryem Boudaya
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Encore plus

La corbeille de Nefta : Entre la vie et la mort !

L’équipe Eco-Lodge de Dar’Hi s’engage dans une démarche qui repose sur  …